1 patient sur 2 souffrant de lombalgie a pu arrêter la consommation d’opioïdes après avoir commencé la consommation de cannabis