Les lois sur le cannabis médical entraînent une réduction de la consommation des opiacés