Un nombre croissant de patients atteints de maladies rhumatismales aux États-Unis consomment du cannabis